La Phase 2 du Projet GTA Prépare le Terrain Pour le Développement Energétique en Mauritanie

Energétique

Le GTA est situé à 120 km au large des côtes, à une profondeur d’eau de 2850 mètres, ce qui en fait l’un des projets sous-marins les plus profonds d’Afrique. La phase 1, actuellement en cours de développement, exportera du gaz vers une unité de production, de stockage et de déchargement flottante (FPSO) située à environ 40 km au large, où le gaz sera traité et les liquides séparés avant d’être exportés vers des installations de gaz naturel liquéfié (GNL) flottantes situées à 10 km au large. On prévoit qu’il produira environ 2,3 millions de tonnes de GNL par an une fois que les opérations commenceront.

La phase 2 accélérera le développement économique de la Mauritanie et du Sénégal, positionnant les deux nations comme des producteurs majeurs de pétrole et de gaz.

Selon Khroumbaly: “En Mauritanie, les revenus générés par le gaz du GTA seront réinvestis dans des projets d’infrastructure et le renforcement des capacités locales, grâce au Fonds souverain pour les hydrocarbures existant”. Le pays vise également à passer de l’énergie bleue à l’énergie verte d’ici 2030, avec l’avancement de prometteuses initiatives d’hydrogène vert parallèlement aux projets de gaz naturel. Le récent départ du FPSO depuis Singapour vers la Mauritanie et le Sénégal marque une étape significative.

Prévu d’arriver dans les eaux mauritaniennes début juillet, le voyage du FPSO constitue une étape cruciale vers la réalisation de cette ambitieuse entreprise énergétique. De plus, les membres de l’équipe de la Société Mauritanienne des Hydrocarbures (SMHPM) ont eu l’occasion d’inspecter le FLNG Gimi, actuellement en construction, lors de leur visite à Singapour.

Tourad Abdel Baghi, Directeur Général de la SMHPM, a assuré à ECP que “le projet progresse bien, avec plus de 3 000 personnes dévouées travaillant jour et nuit pour en assurer le succès. Chaque jour qui passe, nous nous rapprochons du transport du FPSO et du FLNG Gimi dans la région.” En regardant vers l’avenir, la phase 2 du GTA prend la première place, s’appuyant sur les succès de la phase 1. L’approbation d’une nouvelle conception basée sur une structure à gravité (GBS) en février 2023 a jeté les bases de la phase 2.

Les enquêtes et la conceptualisation de cette phase critique ont déjà commencé, mettant ainsi les roues en mouvement pour une croissance supplémentaire. L’objectif majeur de la phase 2 est d’ajouter jusqu’à 3 millions de tonnes de capacité de GNL ainsi qu’un composant de gaz local pour les deux nations. Cela correspond aux objectifs spécifiés dans le Plan Directeur National du Gaz de la Mauritanie et jette les bases d’une croissance à long terme dans l’industrie de l’énergie.

“La collaboration entre les gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal est bien établie. Nous tenons à reconnaître et exprimer notre satisfaction pour le travail conjoint réalisé par la SMH, PETROSEN et nos partenaires bp et Kosmos”, a ajouté Baghi, soulignant que depuis 2018, cette approche collaborative a été essentielle pour surmonter les complexités et les défis liés à un tel développement majeur couvrant deux pays.

“Cet effort de coopération est un exemple précieux qui mérite d’être reconnu, notamment dans le contexte de l’Afrique de l’Ouest”, a-t-il déclaré.

Tourad Abdel Baghi développera davantage la coopération régionale lors de la prochaine conférence et exposition MSGBC Oil, Gas & Power 2023, qui se tiendra du 21 au 22 novembre à Nouakchott, en Mauritanie, sous le patronage du président, Mohamed Ould Ghazouani.

Share This Article

Other Reads

Onur Yilmaz

Onur Yilmaz

X
X